FANDOM


Histoire

Le 21e Tenkaichi Budokai va enfin pouvoir commencer. Son Goku et Kuririn se rendent dans la salle des présélections, où les spectateurs ne sont pas admis malgré l’insistance de Bulma. À l’intérieur, le maître de cérémonie énonce les règles. Les 137 participants sont repartis en quatre groupes eux-mêmes divisés en deux petits tournois afin obtenir 8 combattants pour la phase finale. Les combats de présélections se déroulent en un contre un. La personne est éliminée si elle tombe du ring, si elle dit j’abandonne, si elle perd connaissance ou se met à pleurer. Les armes sont interdites, tout comme le fait de tuer son adversaire.

Goku lors des éliminatoires

Pour la répartition, les concurrents tirent un numéro au hasard. Son Goku obtient le numéro 70 et Kuririn le 93. Ils sont dans le troisième groupe mais pas dans le même tournoi interne. Ils ne se rencontreront donc pas durant les présélections, ce qui soulage Kuririn. Avec le numéro 25, Yamcha est dans le deuxième groupe et ne rencontrera pas non plus les deux disciples de Kamé Sennin. Les matchs peuvent donc débuter et c’est déjà le tour de Son Goku. Sa petite taille et sa jeunesse provoquent le rire des autres participants. Son adversaire, un colosse à la moustache bien fournie, se voit déjà vainqueur mais c’est sans compter le terrible entraînement qu’a connu Son Goku. le match commencé, il se joue de son adversaire en glissant entre ses jambes et lui tapote le mollet pour qu’il se retourne. Celui-ci perd alors l’équilibre et se retrouve alors expulsé du ring, sous les yeux surpris de Son Goku. Avec un seul doigt, il vient de sortir cet homme qui se voyait déjà au match suivant. De retour sur le sol, le jeune garçon met en garde Kuririn à propos de cette nouvelle force.

Kuririn vs temple Orin

Leur discussion est cependant interrompue par deux hommes qui semblent connaître Kuririn, ce qui ne réjouie pas ce dernier. En effet, chacun de ces hommes étaient son maître lorsqu’il était bonze au temple Orin et tout deux martyrisaient le jeune Kuririn. Comble de malheur pour lui, il va devoir affronter au match suivant celui qui lui a fait le plus de mal dans sa jeunesse. À l’extérieur de la salle de présélection, on s’active. Bulma, qui veut absolument voir le tournoi dans son intégralité, est depuis le début des combats montée sur les épaules d’Oolong mais la bancale construction s’écroule finalement à la suite de l’apparition d’un homme monstrueux à la fenêtre ce qui fait sursauter Bulma. Ne pouvant plus voir les combats, le petit groupe composé de Bulma, Oolong et Pu erh commence à s’inquièter de l’absence de Kamé Sennin.

Les jeunes finalistes

À l’intérieur, les participants n’ont pas les mêmes préoccupations. Kuririn va en effet passer sur le ring face à son rival du temple. Le combat débute et le moine tente d’envoyer un coup de poing à Kuririn mais ce dernier, pétrifié par la peur mais sauvé par ses réflexes, parvient à sauter au dernier moment pour éviter l’attaque. Sa riposte est fulgurante. D’un coup de pied, il propulse son adversaire non seulement hors ring, mais aussi hors salle, ce dernier ayant traversé la mur de la pièce. Kuririn a ainsi vaincu son ancienne peur. Pour Yamcha, c’est la même chanson. D’un seul coup, il envoie son adversaire au tapis. La suite des combats se déroule sans problème pour nos trois héros. Sans efforts, ils parviennent à vaincre un à un leurs adversaires. Avec l’entraînement de son Roga Fufu Ken, Yamcha parvient même à vaincre un véritable loup. Les trois guerriers sont finalement qualifiés pour la phase finale. À la fin de la journée, Kamé Sennin refait finalement son apparition et semble heureux des victoires de ses deux jeunes disciples.


Commentaire

Galerie