FANDOM


Dragon Ball GT (ドラゴンボールGT, Doragon Bōru Jī Tī) (GT pour "Grand Tour" ) est une série télévisée d'animation japonaise en 64 épisodes de 22 minutes, produite par le studio Toei. C'est la suite de Dragon Ball et Dragon Ball Z. Cette troisième partie marque aussi la fin de la fameuse saga. Le 26 avril 2015, le studio Toei annonce Dragon Ball Super, suite directe de Dragon Ball Z qui ne prend pas en compte les événements de Dragon Ball GT.

L'univers de la série

L'univers de Dragon Ball GT se veut foncièrement différent des précédentes séries adaptées de l'univers Dragon Ball. Cela est principalement dû au caractère original de l’œuvre : en effet, contrairement à Dragon Ball Z qui suivait trait pour trait la trame scénaristique du manga initié par Akira Toriyama, cet opus se veut totalement novateur dans son développement en introduisant des éléments extérieurs au support papier. On peut citer notamment l'introduction d'une nouvelle transformation Super Saiyan 4, de la version améliorée de N°17 ou encore des dragons maléfiques issus des Dragon Balls.

Dragon-ball-gt

Par ailleurs, il est important de citer le caractère plus bref de cette série. Dépassant auparavant les 100 épisodes, cette série s'arrêtera au bout de 64 épisodes. De ce faible nombre, il est possible de comprendre l'impression de "suite alternative" de la série. Pourtant la chronologie des évènements se situe dans le prolongement : la plupart des personnages principaux sont de retour tels que laissés à la fin de Dragon Ball Z (le couple Son Gohan/Videl et leur fille Pan, l'entraînement de Oob, le retour de Pilaf...). Enfin, il faut noter un développement étendu de l'univers Dragon Ball à travers cette série qui raconte la quête des Dragon Balls à travers l'espace, et approfondit plusieurs arcs laissés en suspense un peu plus tôt. C'est le cas de l'histoire des Saiyan, le peuple de Sôn Goku et Vegeta qui sera développée à travers le personnage du Professeur Myû (celui-ci étant descendant des Tsufuls, peuple anéanti par les Saiyan) ou encore de l'utilisation abusive des Dragon Balls.

Dragon-ball-gt-premiere-playlist

Son Gokû, Pan, Trunks et Giru partent à la conquête des Dragon Balls.

Il faut aussi souligner que la série reprend un bon nombres d'éléments des précédentes séries. La première quête n'est pas sans rappeler la première série, quelques histoires reprennent les premiers gags, notamment lorsque Trunks doit se déguiser en femme.

Les origines de Baby ne sont pas sans rappeler la créature du Dr Raichi, et le fait de commander tous les êtres humains rappelle le poison Aqua Mist de Garlic.Jr.

Participation d'Akira Toriyama

Si Akira Toriyama n'a pas écrit l'histoire de la série, il a tout de même participé à sa création, en dessinant les nouveaux looks de Son Gokû, Trunks et Pan, ainsi que plusieurs dessins, dont certains ont été utilisés pour illustrer le premier générique de fin (Hitori ja nai). Il a également réalisé le design de certains nouveaux personnages (et de robots), tels que Giru (qu'il avait baptisé Ojama, nom que la Toei a refusé) et Baby ; donné quelques idées, choisi le titre, vérifié les scénarios de la Toei et, pour le dernier épisode, dessiné lui-même plusieurs animations de Son Gokû faisant ses adieux.

DBGT par Toriyama

Illustration d'Akira Toriyama sur Dragon Ball GT.

En 2005, il s'occupa de l'édito de la Dragon Ball GT DVD Box au Japon, ainsi que de son design, en dessinant Son Gokû en Super Saiyan 4 sous plusieurs poses.

Akira Toriyama s'est rarement exprimé à propos de la série ; toutefois, dans une interview du Shenron Times Issue 7ème Art Book, il qualifie le travail effectué par la Toei de bon, et que la nouvelle jeunesse de Son Gokû lui plaît au point qu'il aurait presque envie de continuer le manga, mais s'avoue soulagé d'être débarrassé des échéances à respecter. Toutefois, ce dernier semble avoir exprimé un avis un tant soit peu contradictoire plus récemment ; en effet, dans l'éditorial de la Dragon Box GT, il qualifie la série comme étant « à part », une sorte d'histoire parallèle. De plus, ni le jeu Dragon Ball Online, ni le nouvel OAV anniversaire Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!, qu'il a tous deux scénarisés, ne prennent en compte les événements de Dragon Ball GT. Cela peut toutefois être vu comme logique, puisque tous deux sont basés sur le manga et non la série animée (d'où l'absence du « Z » dans leur nom).

Accueil critique

Dragon Ball GT fut mal reçu notamment en France. Beaucoup de fans sont particulièrement déçus de la trame de l'histoire, ou encore des nouvelles transformations pas aussi réussies que les précédentes. Beaucoup d'éléments créés par Dragon Ball GT ne seront jamais repris dans les derniers films, et la série Dragon Ball Super semble totalement se désintéresser de ce qui a été fait.

Beaucoup de fans pointent du doigt également le fameux combat que livre Son Gokû face à Cell et Freezer, le déroulement frise en effet la caricature, à la décharge des auteurs, le Son Gokû s'y trouvant est beaucoup plus fidèle à son homologue de la légende chinoise (bavard et taquin).

Lors d'une interview avec les producteurs de Bandai Namco (société qui édite les jeux Dragon Ball), il a été dit que le nom commercial "Dragon Ball GT" n'est pas vendable.

Dragon Ball Perfect Files

Dans le Perfect File Date de Dragon Ball GT, il y était mentionné que les Saiyan n'étaient pas originaires de la planète Vegeta, mais de la planète Saiya. Cette information sera reprise partiellement par dans l'OVA Dragon Ball: Episode of Bardock, puisque le père de Son Gokû s'étonne de ne voir aucun Saiyan sur la planète Plant, ancien nom de la planète Vegeta.

Enfin, dans Dragon Ball Super, Cabe révèle le nom de la planète d'où sont originaires les Sayajins, la planète Salade. Au final, Dragon Ball GT, fut le premier produit officiel à entrevoir cet élément scénaristique.

Sagas

TV Special

Un TV Special basé sur Dragon Ball GT est sorti en 1997:

  • Une autre vision de Goku ! La preuve de son courage est Su Shinchu (悟空外伝! 勇気の証しは四星球, Gokū gaiden! Yūki no akashi wa Sūshinchū) plus connu sous le nom de "Dragon Ball GT: Cent ans après".

Thèmes musicaux

Ouverture:

  • "Dan Dan Kokoro Hikareteku"

Fin / Fermeture:

  • "Hitori ja Nai" [épisode 1 à 26]
  • "Don't You See!" [épisode 27 à 41]
  • "Blue Velvet" [épisode 42 à 50]
  • "Sabitsuita Machine Gun De Ima Wo Uchinuko" [épisode 51 à 64]

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.