FANDOM


Dragon Ball Super Butoden 3 est le dernier jeu de la trilogie des Butoden 3. Il est sorti le 29 Septembre 1994 au japon. Soit 9 mois après le grand succès de Butoden 2. Il s’agit du premier jeu produit par Isaku Maniwa.


Système de jeu:

Dragon-ball-z-3-ultime-menace-super-nintendo-snes-011 m
Dragon Ball Z Butoden 3 est sorti alors que le manga rencontrait de nouveau un énorme succès avec la dernière partie du manga. Bandai a donc surfé sur cette vague en proposant très vite une suite au dernier Butoden.

Cette fois ci, les personnages caractéristiques des anciennes sagas sont tous supprimés tel que Bojack etc. Seul Trunks adulte est disponible via un code secret, quant à N°18 elle fait son grand retour.

Les graphismes ont sensiblement plus évolués,  et le gameplay a été réajusté. Il est ainsi possible de se séparer des phases aux corps à corps à tout moment en volant. Les kikoha ne peuvent plus être quant à eux envoyés en diagonale à l'exception des Kienzan.

19428 10152018470672137 1573501904 n

A noter qu'un code action replay révélait Piccolo, transformé en statut de pierre devait apparaitre dans le décors :




Personnages jouables

Le jeu supprime donc les personnages issus des films tel que Broly. Le manga n'était pas assez avancé au moment de la sortie du jeu, ainsi les autres apparences de Majin Boo n'existaient pas encore.  Les coups spéciaux des quelques personnages déjà existants ont changés. Ainsi le fameux enchainement de jambes de Gokû ne traverse plus une partie de l'écran comme sur Butoden 2 par exemple. Il est nettement plus délicat désormais de coincer un personnage à travers ce type d'enchainement.

Sans que l'on sache pourquoi, C-18 et Kaîô Shin ne disposent pas de Méteor Smash, l'équipe manquait elle de temps ?

Interview de Mr Igosaï, chef de projet :

Le magasine français Console Plus avait approché le chef de projet,  au moment de l'élaboration du jeu, monsieur Isogaï lors du numéro 34.


C+ : Monsieur Isogaï, est-ce vous qui avez réalisé la précédente version de DBZ ?

M. Isogaï : Non, j'ai travaillé précédemment sur Roku Denashi Blues ainsi que sur certains titres pour la Super Game Boy. Je travaille actuellement sur des projets 32 bits, mais je ne peux vous en dire plus.

C+ : Est-ce qu'il existe un manga (bande dessinée japonais) de Dragon Ball Z 3 ou s'agit-il d'une création originale de Bandai ?

M. Isogaî : DBZ 3 est publié chaque semaine au japon depuis janvier dans un manga appelé "Shukan Shonen Jump" , qui dire à six millions d'exemplaires par semaine. Bandai n'a fait que réaliser le jeu vidéà à partir du manga. Dans l'histoire appparaissent de nouveaux personnages comme Majin Buu, Goten, Dabra ou Kaïô Shin. Gohan qui a reçu la force de son père  Goten s'est entraîné avec son grand frère Gohan. C'est un petit garçon mais il est souvent plus fort que les adultes, et c'est un Saiyan. Dabra est l'adjoint de Babidi, le big boss en chef. Il y a beaucoup de mystères à son propos et personne ne connaît exactement sa force. Nous avons repris et inclus ces personnages dans le jeu vidéo. Au total, il y a neuf personnages. Il y en a même un nouveau, mais je ne peux pas vous en parler actuellement ! Parallèlement, l'animé de DBZ 3 est en cours de réalisation.

C+ : Préférez vous réaliser une adaptation d'un manga ou créer un jeu en partant de zéro ?

M. Isogai : Les deux sont intéressants. Mais je préfère tout de même créer un jeu de toutes pièces.

C+ : Quelles sont les principales différences entre DBZ 3 et DBZ 2  ?

M. Isogaï : Les graphismes ont été améliorés. Les animations des différents coups que peuvent exécuter les personnages ont été retravaillées, de nouveaux mouvements ont été ajoutés comme la possibilité de combiner plusieurs attaques (combiner une Energy Ball avec un coup de poing ...), de renvoyer un laser, de projeter son adversaire ... Les parades sont plus nombreuses et plus efficaces. Il n'y a plus d'alternance informations/combat ... . Il ne s'agit ni d'un jeu d'aventures ni d'un Story mode, ni d'un Fighting Mode, mais d'un jeu de combat, avec un flot d'informations qui arrivent au cours du jeu. C+ : Combien de personnages ont-elles travaillé sur le jeu ? Combien de temps ?

M Isogaï : Les programmerus et graphistes représentaient une équipe d'une quinzaine de personnes. Nous avons travaillé sur le jeu pendant six mois, mais rien n'a encore été décidé officiellement. Une version BA-X sera réalisée, mais il s'agira d'avantage d'un jeu d'aventures intégrant des dessins animés. C+ : Pensez vous faire une version française de DBZ 3 ?

M Isogaï : Oui, c'est prévu. De même qu'une version coréenne . Aux Etats Unis, il n'y a pas de dessin animé de DBZ, aussi le personnage n'est il pas connu n'est-il pas connu et le jeu ne se vendrait pas ! C'est le même problème en Grande- Bretagne et en Allemagne, et nous ne vendrons pas le jeu dans ces pays. En Europe DBZ sera commercialisé uniquement en Espagne, en Italie et France. C+ : Est ce que l'auteur, Toriyama, a assuré un contrôle strict, à la Disney sur votre travail d'adaptation ?

M Isogaï : Les mouvements des gros sprites, comme celui de Draba, ont été les plus durs à mettre au point. En mode Ecran partagé, les combats sont difficiles à régler. Souvent, une jambe ou un bras dépassent, et sortent de l'écran ! Il était aussi plutôt difficile de reproduire les personnages du dessin animé à l'identique. C+ : DBZ 3 propose t-il plusieurs niveaux de difficulté ? Le jeu est-il terminé ?

M Isogaî : Oui, les trois niveaux, Easy, Normal, et Hard sont présents. Nous avons réalisé actuellement 60% du jeu.

Réception

6c563798
La presse française à salué le nouveau Dragon Ball, cependant les critiques furent réservées de la part de quelques testeurs, notamment Gréroire Hellot (Joypad) qui clamait que  les nouveautés minimes et ne justifiaient pas le prix de la cartouche (650 Francs en import), mais qu'importe car le jeu se vendrait de toute façon, grâce à son nom.

Néanmoins, Player One, Console Plus et Joypad ont proposés des couvertures sur Dragon Ball Butoden 3, tant c'était un apport de ventes indéniable à l'époque.  Plusieurs dossiers ont vu le jour pour présenter les nombreux coups spéciaux cachés (météor Smash).Le jeu fût très médialité, peut être beaucoup plus que Butoden 2, qui était quant à lui une surprise inespérée de la part des journalistes à cette époque.

A travers les années, ce jeu n'est pas très apprécié par la majorité des fans, jugeant son contenu beaucoup trop faible. Pire l'absence du mode story se révèle totalement injustifié. Il faut reconnaître que le jeu souffre de son manque de modes de jeu.

Galerie

Navigation

Jeux vidéos
Série des Butodens Dragon Ball Z: Super ButōdenDragon Ball Z: Super Butōden 2Dragon Ball Z: Super Butōden 3Dragon Ball Z: Buyū Retsuden
Série des Gokuden Dragon Ball Z: Super Gokuden: Totsugeki-HenDragon Ball Z: Super Gokuden: Kakusei-Hen
Autres Dragon Ball Z: Super Saiyan DensetsuDragon Ball Z: Hyper Dimension

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard